Essais de glissance – Tests sur site et en laboratoire

16 mars 2016

Le Département Essais du CERIB est sollicité chaque année pour la réalisation d’essais de glissance en laboratoire et sur site.

Quand effectue-t-on un essai de résistance à la glissance ?

Les produits modulaires pour revêtements de voirie et espaces publics présentent en général une résistance à la glissance ou au dérapage suffisante à l’exclusion des produits polis ou des produits ayant subi un traitement de surface qui aboutit à une surface très lisse.

Dans ces derniers cas, ou dans le cas d’une exigence particulière, il est nécessaire de vérifier la condition de « non glissement » sur la base d’essais de produits, éventuellement réalisés in situ.

 

Description de la méthode d’essais de glissance au pendule SRT

Les essais de glissance sont réalisés au pendule de frottement SRT conformément aux normes XP CEN/TS 16165 « Détermination de la résistance à la glissance des surfaces piétonnières » et NF EN 13036-4 « Caractéristiques des surfaces des routes et aérodromes ».

Principe :

Le dispositif d’essai par pendule de frottement mesure la perte d’énergie lorsque le patin recouvert de caoutchouc normalisé glisse sur la surface d’essai et fournit une valeur normalisée de la résistance à la glissance. Le dispositif d’essai par pendule de frottement comprend un patin en caoutchouc normalisé chargé par un ressort et fixé à l’extrémité du bras du pendule. Quand le bras du pendule oscille, la force de frottement entre le patin et la surface d’essai est mesurée par la réduction de la hauteur de remontée de l’oscillation.

Le suivi et le calibrage du pendule SRT est assuré périodiquement grâce à une vérification par un organisme accrédité UKAS.

Essais de glissance - Pendule de frottementA titre d’exemple, la norme NF P 98-335 de mai 2007 indique que le risque de glissement est avéré lorsque la valeur moyenne de résistance au glissement au SRT est inférieure à 35.

 

Toutes nos offres Essais