Gestion vertueuse des déchets de béton frais

3 mars 2017

Gestion vertueuse des déchets de béton frais au Cerib – Le Centre se dote d’un nouvel équipement : une presse à boue !

Notre politique RSE

Maîtriser les impacts environnementaux est un des objectifs inscrits dans la politique RSE du Cerib : Agir pour un développement durable et utiliser les ressources de façon responsable.

Cet engagement fait partie des indicateurs du Contrat de Performance 2016-2019, signé avec la FIB et l’État. Engagé dans une démarche interne de management environnemental destiné à réduire significativement l’impact de ses activités, le Cerib met en place des solutions pour un meilleur traitement et recyclage des eaux et une gestion vertueuse de ses déchets.

+ d’info sur notre politique sociétale ICI

En effet, les activités d’essai du Cerib nécessitent l’utilisation d’importants volumes d’eau. La prise en compte de cette problématique doit permettre non seulement d’améliorer la qualité des rejets dans le réseau d’assainissement, mais aussi de réaliser des économies sur les consommations d’eau du Centre. Le système de recyclage de l’eau de la centrale à béton s’inscrit dans cette logique.

Mais le Cerib veut aller encore plus loin… avec la mise en place d’une presse à boue en fin d’année 2016, en complément de la station de recyclage déjà en fonctionnement.

 

La presse à boue

La station de recyclage du Cerib permet déjà de traiter et de recycler les déchets de béton frais et les eaux de lavage provenant de la centrale à béton. En dehors de sa fonction première environnementale, elle permet également au Cerib de développer des recherches sur l’utilisation des rebuts de fabrication dans la conception de nouveaux bétons.

En s’équipant d’une presse à boue, le Cerib complète ainsi le processus de recyclage des déchets de béton frais dans une démarche vertueuse de recyclage et une réutilisation des eaux pour sa consommation.

La fonction première de cette presse à boue est la séparation des éléments fins en suspension dans l’eau des autres constituants du béton.

Les éléments de taille inférieure à 0,25 mm sont entraînés avec l’eau chargée. Ces éléments fins sont ensuite filtrés, formant ainsi 5 galettes semi-sèches de 6 litres chacune. La texture pressée rend ces galettes plus facilement disposables en benne de recyclage. L’installation actuelle permet de séparer les eaux chargées d’éléments de taille inférieure à 250 microns des granulats grâce à la laveuse de la station de recyclage.

Les eaux chargées sont contraintes avec une pompe péristaltique sous 8 bars de pression à travers un ensemble de filtres qui emprisonnent les éléments fins et laissent les eaux filtrées partir dans un nouveau réservoir d’eaux filtrées. Celles-ci sont traitées au CO2 pour neutraliser le pH de 11-13, pour atteindre un pH inférieur à 9.

Ainsi traitée et neutralisée, l’eau peut être utilisée pour alimenter une partie des sanitaires du Centre. Actuellement seules les toilettes d’un hall d’essai sont alimentées à titre expérimental avec ces eaux de recyclage. Progressivement, l’installation permettra ainsi de réduire la consommation d’eau du Cerib grâce à une réutilisation plus large de ces eaux recyclées dans les sanitaires.