18 01

Webinar : Risque d’inondation et gestion de la pollution

Thème Assainissement
Date 18/01/2017
Lieu
Contact webmaster@cerib.com

Gestion des eaux pluviales : Risque d’inondation et gestion de la pollution : où en êtes-vous ?

Venez participer à cette web-conférence du Cerib le mercredi 18 janvier 2017 de 10h00 à 10h30 !

Gestion des eaux pluviales

Animée par nos experts de l’assainissement, Sophie Jacob, responsable du Pôle Travaux Publics, et Jennifer Faleyeux, Ingénieur au Pôle Travaux Publics, vous découvrirez les différentes solutions béton qui permettent de répondre à ces problématiques :

  • Gérer la pluie là où elle tombe, par la voie de l’infiltration
  • Gérer la collecte et le transport des eaux pluviales
  • Gérer les volumes par le stockage et la rétention
  • Le cas particulier des chaussées à structure réservoir

Je m’inscris

 

La gestion des eaux pluviales, un contexte en pleine évolution

La multiplication des aménagements urbains, la densification des villes, l’urbanisation croissante, la réduction des espaces naturels ont conduit à une forte imperméabilisation des sols, qui n’ont plus la faculté d’absorber les précipitations. Cette imperméabilisation croissante en site urbanisé limite les possibilités d’infiltration, accentue la concentration des eaux pluviales et augmente les débits de pointe à évacuer par les réseaux d’assainissement.

Le ruissellement des eaux en surface provoque un lessivage des sols et leurs rejets dégradent les milieux aquatiques.

Les dégâts et pollutions engendrées par les eaux pluviales sont de plus en plus nombreux, en particulier en zone urbaine.. Celles-ci peuvent saturer les réseaux d’assainissement, générer des débordements d’eaux polluées et des dysfonctionnements des stations d’épuration. Il en résulte une augmentation de la fréquence et de la gravité des inondations en zone urbaine avec des rejets sans traitement ; or les eaux pluviales peuvent avoir des concentrations élevées en polluants.

La gestion des eaux pluviales consiste à les infiltrer, les stocker, les collecter, les transporter et éventuellement les traiter avant rejet dans le milieu récepteur.

Les responsables de l’urbanisme et les acteurs de l’assainissement sont conscients de la nécessité impérative d’une gestion efficace du cycle des eaux pluviales qui permet de limiter la quantité des eaux par temps de pluie, de maîtriser les pollutions urbaines et de sauvegarder la qualité des eaux.

 

Réguler les flux d’eaux pluviales et limiter les risques de pollutions

Diverses solutions permettent de minimiser les risques liés au relargage des polluants dans le milieu naturel et de réguler les volumes et les flux d’eaux pluviales et donc diminuer le risque d’inondation :

  • limiter les surfaces imperméabilisées et les ruissellements de surface
  • compenser les effets de l’imperméabilisation en favorisant les revêtements drainants ou perméables
  • favoriser l’infiltration des eaux de ruissellement au plus près de l’endroit où les eaux de pluie touchent le sol : principe de la gestion à la parcelle
  • stocker temporairement les eaux pluviales
  • développer des espaces verts qui favorisent l’infiltration
  • aménager des toitures végétalisées et des toitures stockantes
  • privilégier la rétention des eaux de ruissellement au plus près de la source
  • développer l’infiltration intégrée aux aménagements urbains en combinant par exemple sur le même espace (parc, équipement sportif…) une fonction de stockage des eaux pluviales avec une fonction d’usage collectif comme par exemple la lutte contre l’incendie ou l’arrosage

Pavés drainants pour la gestion des eaux pluviales

 

Les solutions en béton pour répondre à ces problématiques

  • Pour l’infiltration des eaux pluviales :
    – pavés poreux
    – pavés à joints larges
    – dalles gazon
    – pavés à ouvertures de drainage
    – puits d’infiltration
  • Pour le stockage des eaux pluviales :
    – chaussées réservoir avec Hydrocyl®
    – cuves
    – bassins de retenue / bassins de rétention
    – bassins / canalisations et tunnels de stockage
    – bassins d’orage et de dépollution
  • Pour la collecte des eaux pluviales :
    – caniveaux hydrauliques / caniveaux de fossés / descentes de talus
    – têtes de pont et têtes d’aqueduc de sécurité
  • Pour la récupération de l’eau de pluie :
    – cuve
    – ouvrages de volume important réalisés avec des tuyaux de gros diamètre, des cadres (dalots) ou des cuves modulaires
  • Pour le transport des eaux pluviales :
    – tuyaux
    – cadres
    – collecteurs en voussoirs préfabriqués
    – regards de visite
  • Pour la régulation de débit :
    – ouvrages de régulation
    – déversoirs d’orage
  • Pour le traitement des pollutions :
    – séparateurs de boues et de liquides légers
    – dégrilleurs / débourbeurs-décanteurs / dessableurs

 

+ d’info sur les solutions béton sur le site Assainissement durable