Ancrage des armatures de précontrainte dépassantes sur appuis

La norme NF EN 1992-1-1(1) permet de vérifier l’ancrage des armatures de béton armé. Toutefois, elle ne traite pas explicitement de l’ancrage passif des armatures de précontrainte dépassant à l’extrémité des composants. Le projet de norme NF DTU 23.4(2) propose une règle de dimensionnement de l’ancrage passif et permet, dans certaines conditions de rigidité du support et de la position de l’ancrage dans celui-ci, de réduire la longueur d’ancrage des aciers de 30%. Ainsi la longueur d’ancrage de calcul passe de 70% de la longueur d’ancrage de référence à 49% de celle-ci.
Le présent rapport montre par des essais que la méthode de calcul de l’ancrage du projet de norme NF DTU 23.4 est sécuritaire. La méthode conduit à un coefficient de sécurité équivalent entre les supports dits « flexibles » et ceux dits « rigides ». Ces essais mettent en évidence l’effet favorable sur l’ancrage du pincement de l’armature dépassante par la bielle d’appui, dans le cas de supports dits rigides.

Mots-clés : ancrage, armature de précontrainte, armature dépassante, méthode de calcul