Impact de la réglementation sismique sur la performance énergétique des maisons individuelles

La réglementation sismique peut imposer, selon les communes, des dispositions constructives différentes de celles du DTU 20.1. Elles incluent une augmentation du nombre et de la section de chaînage en différents points particuliers de l’ouvrage. La réglementation sismique peut alors conduire à modifier les déperditions via les ponts thermiques. L’objectif de l’étude est donc d’estimer l’impact de ces exigences sur la performance énergétique des maisons individuelles. Globalement, l’étude montre que l’impact des dispositions constructives en zone de sismicité 3 et 4 sur le Besoin Bioclimatique des maisons individuelles est très faible pour les solutions en isolation par l’intérieur et par l’extérieur (0 à 2 %). Pour les solutions en isolation répartie, cet impact est plus sensible (4 à 8 % de points BBio).

 

Mots-clés : maison individuelle, performance énergétique, pont thermique, règlement sismique