Évaluation de la performance épuratoire des fosses septiques – Deuxième campagne expérimentale

Cette étude a pour objet de mieux caractériser l’efficacité de traitement des fosses septiques (notamment en béton) pour anticiper d’éventuelles évolutions normatives et réglementaires.
Le présent rapport complète le rapport CERIB « Évaluation de la performance épuratoire des fosses septiques » (287.E) qui présentait les résultats d’essais d’efficacité de traitement de quatre fosses basés sur le protocole de la norme NF EN 12566-3. Il présente les résultats de la seconde campagne expérimentale, intégrant des surcharges plus importantes et la contrainte de faible occupation basées sur le protocole réglementaire de l’arrêté du 7 septembre 2009.
Cette étude confirme la performance épuratoire des fosses septiques préfabriquées en béton exprimée en termes de rendement. Elle met en évidence la difficulté de définir simultanément en termes de concentrations les trois paramètres caractéristiques DBO5, DCO et MES pour un effluent de sortie de fosses septiques ou de traitement primaire du fait de la variabilité des effluents
d’entrée. Ceci confirme l’approche adoptée dans la norme NF EN 12566-3+A1 qui exprime les résultats en termes de rendements épuratoires et non en concentrations de sortie. Si les valeurs conventionnelles de l’effluent de sortie de fosse septiques définies par la norme NF EN 12566-6 et par l’arrêté du 7 septembre 2009 modifié peuvent servir de référence pour les eaux d’entrée
destinées à des essais de dispositifs de traitement secondaires, elles ne sauraient être assimilées à des valeurs requises pour caractériser l’efficacité épuratoire requise d’une fosse septique.

 

Mots-clés : béton, fosse septique, performance épuratoire