Projet avec les centres techniques tunisiens autour de l’utilisation du ciment CEM II

22 octobre 2017

Avec 9 cimenteries en production et 8,4 millions de tonnes équivalent CO2 en 2014, le secteur du ciment représente l’industrie la plus émettrice en Tunisie (14 % des émissions du pays). Dans le but de réduire l’impact environnemental du secteur cimentier tunisien, l’Agence Nationale pour la Maîtrise de l’Energie (ANME) a lancé en 2013 un programme d’atténuation des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES).

Cette initiative, appuyée par le Ministère fédéral allemand de l’Environnement, de la Protection de la Nature, de la Construction et de la Sûreté nucléaire (BMUB) à travers la Coopération Allemande au Développement (GIZ pour Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit), a abouti à une proposition de mécanisme d’atténuation des GES dans le secteur cimentier en Tunisie.

L’objectif principal du GIZ est de développer et concevoir des solutions durables partout dans le monde en faisant appel à des partenaires internationaux pour mener à bien leurs projets.
Une mission d’appui technique et de renforcement des capacités des acteurs locaux sur la durabilité du béton en Tunisie a donc été lancée et Le Cerib a été choisi parmi d’autres candidats pour mener à bien le projet.

Le but de l’étude est de réduire le ratio clinker dans le mélange du ciment en augmentant la part des ciments composés dans le marché tunisien. Cette mesure concerne particulièrement les ciments à ajout de calcaire (CEM II/A-L et CEM II/B-L).
Toutefois, la mise en place de cette action est confrontée à des barrières essentiellement dues à une méconnaissance de la durabilité des bétons contenant ce type de ciment en Tunisie.

La Direction Matériaux et Technologie du béton a été sollicitée afin de fournir aux centres techniques tunisiens l’expertise et les capacités nécessaires pour conduire les essais de durabilité des ouvrages en béton à travers :

  • la formation sur les essais laboratoires sur le ciment, le béton et la durabilité des bétons ;
  • l’assistance technique à la mise en place d’un laboratoire de durabilité du béton ;
  • l’appui technique à la réalisation d’une étude de durabilité sur 9 bétons à base de CEM I (références) et 9 bétons à base de CEM II.

La mission a démarré cet été avec les interventions de Florian et Lucie à Tunis pour les formations relatives au ciment, au béton et à la durabilité. Au total, une vingtaine de stagiaires ont été formés à la maîtrise des aspects liés à la formulation des bétons, à la durabilité des bétons et au contexte normatif associé à la durabilité.
La prochaine étape est donc le montage du laboratoire de durabilité au CTMCCV (Centre Technique des Matériaux de Construction de la Céramique et du Verre) à partir du mois de novembre.
L’année 2018 sera consacrée à l’étude de durabilité des 18 bétons tunisiens.


* La collecte de vos données personnelles (nom, prénom, adresse email) par le CERIB est nécessaire dans le cadre de l’envoi de nos communications (newsletters, invitation aux évènements, enquête de satisfaction, communiqués divers) qui vise à vous informer des activités du Cerib. Les destinataires de vos données personnelles sont notamment les personnes au sein du CERIB en charge des services informatiques, marketing, relation client et prospection. Vos données personnelles sont conservées pour le temps nécessaire à l’exécution des finalités ainsi que pour la durée des prescriptions légales applicables. Conformément aux dispositions du RGPD, vous bénéficiez d’un droit d’accès à vos données personnelles, la rectification ou l’effacement de celles-ci (mentions légales).