Matinale du Cerib le 11 avril à Lyon

15 April 2019

Construire avec intelligence le futur de notre territoire et de notre cadre de vie

Le Centre d’Études et de Recherches de l’Industrie du Béton (Cerib) a organisé le 11 avril, en synergie avec la Fédération de l’Industrie du Béton (FIB), et collaboration avec les industriels régionaux des produits et systèmes en béton, une matinale au Casino « Le Lyon Vert » à Lyon sur le thème :
Construire avec intelligence le futur de notre territoire et de notre cadre de vie et la réponse des Smart Systèmes en Bétons, les produits préfabriqués en béton.

Les Smart Systèmes en Béton incarnent le nouveau programme de valorisation de l’Industrie du Béton et de l’intelligence embarquée dans chacun de ses systèmes, en termes d’économie des territoires, de préservation des ressources, d’optimisation des conceptions et de rationalisation de la production.

L’Industrie du Béton s’est mise en ordre de marche pour anticiper les grandes mutations environnementale, technologique et numérique à l’oeuvre dans le secteur de la construction et pour démontrer sa capacité à relier les problématiques de logement, d’urbanisme et d’emploi, ou encore d’économie circulaire, de gestion des déchets ou de circuits courts.
Face à cette révolution constructive pour bâtir les bâtiments de demain, la matinale avait pour objectif d’aller à la rencontre des acteurs régionaux de la construction pour leur offrir un cadre de réflexion et d’innovation et pour s’inscrire dans une expertise concrète au travers de retours d’expériences et de témoignages.

Pour ce faire, la matinale a reçu, comme invités témoins, quatre experts engagés dans la transition écologique et numérique pour expliciter les enjeux sanitaires des bâtiments de demain, la future réglementation E+C- et la numérisation de l’acte de construire.

DE l’EXPÉRIMENTATION E+C- À LA RÉGLEMENTATION ENVIRONNEMENTALE 2020
Intervention de Hakim Hamadou, Ademe Auvergne Rhône-Alpes

La réglementation environnementale 2020, pour construire des bâtiments à énergie positive, prendra aussi en compte la notion de confort, de sécurité et de bien être des occupants, en intégrant, les performances acoustiques, la qualité de l’air intérieur et la performance environnementale globale des bâtiments (ressources, déchets, air, eau, énergie grise…). Afin d’accompagner l’expérimentation E+C- (Énergie positive & réduction Carbone) de cette future réglementation, l’ADEME a lancé le programme Objectif Bâtiment Energie-Carbone (OBEC). Hakim Hamadou a présenté les premiers retours de l’expérimentation menée en Auvergne Rhône-Alpes. Elle a pour objectif de sensibiliser les acteurs au référentiel « Énergie-Carbone » qui constitue le socle commun pour l’élaboration des Analyses de cycle de vie (ACV) du bâtiment, de capitaliser sur les résultats obtenus et d’alimenter l’observatoire en données Énergétiques, environnementales et économiques (EEE) de bâtiments. L’objectif final étant d’aboutir au développement d’opérations qui gagneront progressivement en ambition en mobilisant les quatre niveaux liés aux consommations énergétiques (« Énergie » 1 à 4) et les deux niveaux du bilan sur les émissions de gaz à effet de serre (« Carbone » 1 et 2).

ÉCONOMIE CIRCULAIRE : PARLONS CONCRÈTEMENT
Interventions d’Olivier Demoulin, responsable Grands Projets à la Communauté de Commune de la Plaine de l’Ain et d’Eric Stora, ingénieur tesponsable technologie et mise en oeuvre, Cerib

Olivier Demoulin a partagé son expérience sur la déconstruction et la réutilisation des matières premières dans des produits préfabriqués en béton. Eric Stora a présenté les possibilités et les freins éventuels à lever d’une telle approche. La FIB et les industriels du béton se mobilisent pour valoriser les solutions innovantes ou de rupture qui s’inscrivent en faveur de l’économie circulaire et à participer aux objectifs fixés par la loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Il s’agit, en particulier, de valoriser sous forme de matière 70 % des déchets du secteur du BTP d’ici 2020. Le projet d’engagement pour la Croissance Verte de l’Industrie du béton vise notamment à diminuer les déchets générés au niveau des usines et sur les chantiers grâce à l’éco-conception des systèmes constructifs en béton, augmenter l’utilisation par l’industrie des produits en béton de matières premières de recyclage (granulats recyclés issus de la production et de la démolition de produits et structures en béton, liants contenant eux-mêmes des matières premières de recyclage, etc.).

LA SANTE : PLUS QUE JAMAIS UN SUJET MAJEUR DANS L’HABITAT et NOTRE CADRE DE VIE.
Intervention de Claire Sophie Coeudevez, MEDIECO – Ingénierie de santé dans le bâti et l’urbanisme

Enjeu majeur pour notre santé, la recherche d’un environnement sain et confortable fait en effet partie intégrante des objectifs des industriels du béton
qui proposent des solutions constructives, permettant aujourd’hui d’associer la notion de bien être aux produits en béton, pour répondre aux défis santé de notre cadre de vie, habitat et aménagement des nouveaux quartiers. Les résultats des essais d’évaluation d’émissions de pollluants volatils pour les produits en béton destinés à un usage intérieur (blocs, dallages, parements,
poutrelles, prédalles) montrent que ces produits sont classés A+ pour ces émissions et qu’ils ne constituent pas un milieu de croissance pour les microorganismes tels que les moisissures. De plus, ces produits répondent intégralement aux objectifs de l’aménagement de nos quartiers pour le bien être des habitants. Produits en béton et bien être n’est donc plus un mythe, mais bien une réalité.

LA NUMERISATION DE L’ACTE DE CONSTRUIRE : LA REPONSE DES SMART SYTEMES EN BETON
Intervention de Santiago Rodriguez, spécialiste BIM, Cerib

L’utilisation rationnelle des solutions en béton préfabriqué sur les chantiers et la numérisation des flux logistiques constituent des vecteurs de progrès qualitatif et économique pour tous. Le BIM est une manière de construire autrement en facilitant les échanges et fortifiant le travail collaboratif. L’Industrie du Béton a été une des industries de la construction pionnières dans ce domaine. La FIB, avec l’appui du Cerib, pilote depuis 2017 la mise en place de la base de données numériques des produits et systèmes de l’Industrie du Béton. En phase de conception, son objectif est de faciliter l’intégration d’informations génériques utiles dans les objets numériques des maquettes projets (propriétés et exigences) et de permettre en phase réalisation de changer les données génériques par les caractéristiques spécifiques des produits livrés par les industriels. Après la mise en ligne des 5 premières familles, les travaux continuent pour couvrir la totalité des familles de l’Industrie du Béton.