Étude du poinçonnement des planchers à prédalles

La norme NF EN 1992-1-1 définit clairement les règles de dimensionnement d’un plancher vis-à-vis du poinçonnement. Elle fait également état des vérifications à faire vis-à-vis des reprises de bétonnage.
Toutefois, elle n’indique pas explicitement comment vérifier le poinçonnement d’un plancher à prédalles contrairement au BAEL qui indiquait un coefficient réducteur de 2/3 dont l’origine reste
inconnue.
Des premiers travaux numériques ont été réalisés dans le cadre de l’étude NC008 : «Rédaction de normes NF DTU pour la conception et la mise en oeuvre des produits structuraux préfabriqués en béton» –
Partie prédalle. Ces travaux ont permis de présenter les premiers calculs numériques en linéaires à la commission BNTRA EC2 (sujet n° 50a) avec comme résultat un coefficient réducteur obtenu de
2/3 comme précédemment pour le BAEL. Lors de la présentation des résultats, la commission a souhaité avoir à sa disposition des calculs complémentaires non linéaires intégrant l’influence du joint.
Dans ce contexte, le département Structures du Cerib, après avoir réalisé les calculs non linéaires répondant aux exigences de la commission, a présenté lors d’une seconde séance BNTRA EC2
du 06 juillet 2018, les résultats de ce rapport et les propositions associées.
Lors de cette réunion, la commission BNTRA EC2 a accepté d’introduire ces propositions, à la rédaction près, dans la prochaine révision du fascicule de documentation FD P18-717. Ces propositions permettront notamment aux industriels préfabricants, de pouvoir s’appuyer sur un texte normatif en vigueur lorsqu’une justification de la résistance au poinçonnement des planchers à prédalles BA ou BP sera nécessaire.