Justifications pour utiliser un matériau viscoélastique dans les assemblages brochés en zones sismiques

Le DTU 23.3 « Ossatures en éléments industrialisés en béton »indique la possibilité, sur justifications spéciales, d’utiliser des matériaux de remplissage viscoélastiques de type bitume dans des assemblages brochés pour réaliser un joint de dilatation sans création de joint sismique. Toutefois, ce même document ne définit ni le type ni le contenu des justifications spéciales à apporter pour valider l’utilisation de ce procédé.

Cette étude définit les justifications nécessaires à apporter afin de pouvoir utiliser en zone sismique un matériau viscoélastique dans un assemblage broché de bâtiments avec ossature à un niveau avec ou sans mezzanine.

Un cas pratique d’un chantier traitant un bâtiment avec ossature à un niveau intégrant un matériau viscoélastique dans une liaison poteau-poutre a permis d’alimenter cette étude et de définir une démarche répétable pour tout type de chantiers et de matériaux.

Cette étude a été présentée à un expert sismique, M. BISCH (Président du CEN/TC250/SC8 en charge de la rédaction de l’Eurocode 8), et a été validée par ce dernier aussi bien sur le contenu technique que sur la démarche.

 

Mots-clés : assemblage broché, liaison poteau-poutre, matériau viscoélastique, ossature, zone sismique

* La collecte de vos données personnelles (nom, prénom, adresse email) par le CERIB est nécessaire dans le cadre de l’envoi de nos communications (newsletters, invitation aux évènements, enquête de satisfaction, communiqués divers) qui vise à vous informer des activités du Cerib. Les destinataires de vos données personnelles sont notamment les personnes au sein du CERIB en charge des services informatiques, marketing, relation client et prospection. Vos données personnelles sont conservées pour le temps nécessaire à l’exécution des finalités ainsi que pour la durée des prescriptions légales applicables. Conformément aux dispositions du RGPD, vous bénéficiez d’un droit d’accès à vos données personnelles, la rectification ou l’effacement de celles-ci (mentions légales).