Technicien de maintenance de l’Industrie du Béton

Activités visées

Le technicien de maintenance de l’IB est chargé de l’installation, du contrôle, de l’entretien, du réglage, du nettoyage et de la réparation des installations et machines dont il est responsable. En outre, il participe à l’amélioration des installations. À ce titre, sous la responsabilité du responsable maintenance, il est tenu de :

  • Vérifier régulièrement les matériels dont il est responsable pour s’assurer de leur bon fonctionnement,
  • Prévenir les incidents,
  • Mettre en œuvre les normes de conformité (qualité, sécurité, environnement)
  • Intervenir rapidement en cas de panne, dans le respect de sa sécurité et celle des personnels de production selon les procédures internes à l’entreprise
  • Changer les pièces défectueuses ou les réparer
  • Planifier, organiser et programmer les interventions de maintenance de son équipe ou des prestataires externes.

Blocs de compétences

1 – Maintenance de niveau 1 : entretien courant d’une installation de production de l’IB (21 heures)

  • Organiser et contrôler les programmes de nettoyage et de rangement des postes de travail
  • Vérifier le bon état de marche des équipements de son unité de production
  • Détecter et résoudre éventuellement, ou évaluer et informer des aléas de production
  • Localiser une panne ou un dysfonctionnement sur les équipements de son unité de fabrication

2 – Maintenance de niveau 2 : maintien des installations de production en bon état de fonctionnement (63 heures)
Prérequis : être titulaire d’une habilitation électrique

  • Maintenir les installations de production en bon état de fonctionnement

3 – Maintenance de niveau 3 : planification des actions de maintenance (21 heures)

  • Planifier, organiser et programmer les interventions de maintenance
  • Analyser les données techniques et communiquer, transférer et capitaliser l’information pour optimiser la maintenance

Séquences complémentaires – préparation et validation (49 heures)

  • Accueil
  • Préparation à la validation écrite
  • Préparation à la validation orale
  • Evaluations (intermédiaire et finale)
  • Validation par le Jury

Public cible

  • Opérateur de production
  • Pilote d’installation automatisée

Voies d’accès

  • Parcours de formation continue
  • Contrat de professionnalisation
  • VAE

Modalités pédagogiques

Formation en présentiel (apports théoriques, exercices pratiques, études de cas, etc.) ou distanciel (autoformation, apports théoriques, suivi et accompagnement pédagogique du stagiaire par l’organisme de formation)

 

 

Modalités d’obtention et d’évaluation

Évaluation du CQP :

  • Par l’organisme de formation : évaluations intermédiaire et finale sous forme de QCM
  • Par le tuteur : évaluations intermédiaire et finale par le biais d’une grille d’évaluation élaborée selon le référentiel d’activités et de compétences applicable
  • Par le jury : évaluation du Dossier Descriptif des Activités (DDA) et soutenance orale

Obtention :

Le CQP est obtenu à la double condition suivante :

  • Si la moyenne générale >= 12/20
  • Si chaque note globale par bloc de compétence est supérieure ou égale à 10/20.