Ressources minérales pour les liants des bétons décarbonés : disponibilité, perspectives d’évolution et innovations

Ce rapport présente un bilan de la disponibilité à court terme des additions minérales et des constituants des ciments autres que le clinker ainsi que les perspectives d’évolution à moyen terme de ces matériaux. Il met en avant la diversité des solutions potentielles permettant de réduire l’impact environnemental du béton. Ces solutions doivent être sélectionnées au cas par cas en fonction des exigences requises pour les applications visées, des systèmes constructifs, des process et de la disponibilité locale des matériaux.

Ce rapport réunit des données sur les principales additions minérales utilisées aujourd’hui. Il s’agit tout d’abord des additions calcaires et siliceuses, des pouzzolanes naturelles et des argiles calcinées. Ces constituants correspondent à des ressources naturelles en quantités importantes en France et sont issus de process de fabrication qui leurs sont dédiés. D’autres, comme les cendres volantes, les fumées de silice et les laitiers de haut-fourneau, sont des co-produits industriels. Pour ces derniers, les quantités disponibles sur le marché sont dépendantes des fluctuations éventuelles et évolutions de l’industrie à laquelle elles sont liées. Il est donc essentiel pour l’intérêt général et la satisfaction des enjeux environnementaux, d’anticiper de telles évolutions et de mener les actions qui permettront d’accroître la résilience des filières béton et construction.