Choix des produits de peinture destinés au revêtement de plafond en sous-face de plancher réalisé à partir de prédalles

Malgré les précautions prises sur le produit de joint et après application des produits de peinture pour la réalisation du revêtement en sous-face des planchers, il a été constaté ponctuellement quelques cas de désordres esthétiques (fissuration, écaillage, faïençage) au droit des joints réalisés à partir de mortier de joint dit « souple » sans pour cela qu’il fissure. Il est donc nécessaire d’identifier l’incidence des produits de peinture (enduits et peintures) appliqués sur ce type de mortier de remplissage.

Les objectifs de cette étude sont les suivants :
• identifier les paramètres sur les produits de peinture permettant d’éviter leurs éventuels désordres (fissuration, écaillage, faïençage) lorsqu’ils sont appliqués au niveau des joints de prédalles souples ;
• être en capacité de proposer des préconisations sur les produits de peinture dans le but d’éviter l’apparition de ces désordres.

La démarche employée s’appuie sur :
• la réalisation d’une synthèse bibliographique sur les différents défauts pouvant intervenir sur les revêtements des planchers à prédalles ;
• le recueil de retours d’expérience ;
• la caractérisation de produits de revêtement.

Deux typologies de désordres ont pu être répertoriées : l’écaillage du revêtement et sa fissuration sous forme rectiligne.
Le phénomène d’écaillage peut être prévenu en évitant l’utilisation de certains produits de joint qui représentent des supports mal adaptés au revêtement. Un essai de qualification des produits de joint a été mis au point. L’étude a permis de mettre en évidence l’influence de la capacité d’absorption d’eau par le joint vis-à-vis de phénomènes d’écaillage sur le revêtement. Par ailleurs, des différences de température et d’humidité (entre le jour et la nuit par exemple) sur chantier et pour une peinture fraiche favorisent l’apparition de ce type de défauts.
En ce qui concerne l’apparition de fissures rectilignes au niveau du revêtement des joints de prédalles lors de l’utilisation de produits de joints souples, la résistance à la fissuration des enduits a été mesurée comme étant la plus faible dans le trio « produit de joint/enduit/peinture ». Pour les applications visées, la résistance à la fissuration de l’enduit va régir la résistance à la fissuration de l’ensemble. Pour l’utilisation en sous-face des planchers à prédalles, il est donc recommandé d’utiliser des enduits qualifiés qui présentent une résistance à la fissuration satisfaisante